du jardin des bulls

du jardin des bulls

Bulldog Anglais

Coup de chaleur chez le chien

Le coup de chaleur chez les chiens : tout savoir sur la déshydratation et la surchauffe

Lorsque le thermomètre grimpe, il est capital de rafraîchir ses connaissances en matière de coup de chaleur chez les chiens.



Régulation de la température

On croit souvent, à tort, que les chiens ne transpirent pas. En fait, ils transpirent ! Les chiens ont 2 types de glandes sudorales. Le premier type est appelé « glandes eccrines (mérocrines) ». Ces glandes sont situées dans les coussinets des chiens; on en trouve aussi quelques-unes autour de leur truffe. Elles ont pour fonction de réguler la température corporelle de l'animal. Le second type est appelé « glandes apocrines ». On les trouve sur presque tout le reste du corps du chien, mais elles ne servent pas à réguler sa température : elles ont pour fonction de libérer des phéromones. Donc à la base, c'est en haletant que les chiens régulent leur température corporelle. Le halètement permet la circulation d'air frais sur les surfaces humides de la langue et des poumons, ce qui assure un transfert de la chaleur vers l'atmosphère. Les chiens sont plus exposés que les humains aux coups de chaleur. Les chiens dotés d'une robe épaisse, voire d'un poil double, risquent davantage la surchauffe; les chiens à robe blanche et les races à museau court (brachycéphaliques) sont aussi plus exposés.



Déshydratation

Déperdition excessive de liquides corporels (électrolytes), la déshydratation entraîne une perte d'eau et une diminution des électrolytes, qui contiennent les minéraux essentiels que le potassium, le sodium et le chlorure. Pour vérifier que votre chien n'est pas déshydraté, vous pouvez tirer doucement sur la peau de sa nuque. Si le pli cutané ainsi formé ne revient pas immédiatement en place, il se peut que votre chien soit déshydraté. Un autre test que vous pouvez effectuer vous-même consiste à contrôler le temps de remplissage capillaire dans la gueule de votre chien. Pressez le doigt sur les gencives de votre chien jusqu'à ce qu'elles blanchissent, puis relâchez. Si les gencives ne retrouvent pas immédiatement une couleur normale, il se peut que votre chien soit déshydraté.



Comprendre l'hyperthermie

L'hyperthermie est un terme utilisé pour désigner une élévation de la température du corps. Cette augmentation intervient généralement en réaction à un élément déclencheur tel qu'une inflammation dans l'organisme ou un environnement surchauffé. Un endroit mal ventilé, une exposition soudaine à des températures élevées, un taux élevé d'humidité et un manque d'eau sont autant de facteurs qui augmentent l'exposition de votre chien à un coup de chaleur. Parmi les autres facteurs susceptibles d'accroître le risque de coup de chaleur chez votre chien, citons l'obésité, les affections respiratoires, les robes épaisses et les manteaux, ainsi que les périodes prolongées d'exercice telles que celles auxquelles les chiens de course ou de sport sont soumis. Les races dotées de voies respiratoires supérieures raccourcies, telles que les Carlins et les Bulldogs Anglais, sont également plus exposées. Il en va de même des chiens souffrant de certains problèmes hormonaux, et même des chiens qui ont de la fièvre. Une hausse de la température corporelle cause des réactions chimiques qui provoquent une décomposition des cellules du corps, ce qui entraîne une déshydratation et un épaississement du sang. Cela soumet le cœur du chien à des contraintes extrêmes, entraîne une coagulation sanguine et provoque la mort tissulaire. Les cellules du foie, des reins, du cœur, du cerveau et des intestins sont généralement les premières touchées et le phénomène est très rapide. Chez le chien, une température corporelle normale se situe entre 37,9 et 39,2°C (101 à 102°F). Lorsque celle-ci atteint 41,11°C (106°F), le chien risque des dommages cérébraux, un dysfonctionnement des organes vitaux et la mort.



Les signes d'un coup de chaleur

Les signes suivants peuvent être révélateurs d'un coup de chaleur chez le chien : augmentation de la température rectale (au-dessus de 40°C (104°F), il faut agir; au-dessus de 41,11°C (106°F), il s'agit d'une urgence vitale), dilatation des pupilles, halètement excessif, gencives rouge foncé ou bleues, muqueuses sèches ou collantes (les gencives, surtout), chien couché et réticent – voire incapable de se lever, écroulement et/ou perte de conscience, salive épaisse, vomissements, diarrhée, hémorragie interne (qui se manifeste par des points rouges/violets au niveau des gencives, de la peau, des urines ou des selles), vertiges ou désorientation, voire coma.



Comment réagir si vous suspectez un coup de chaleur

1.   Tout d'abord, mettez immédiatement votre chien à l'abri de la chaleur et de la lumière du soleil.

2.   Commencez à rafraîchir votre chien en plaçant des chiffons ou des gants de toilette frais et humides sur son corps – surtout sur les coussinets et autour de la tête. Ne couvrez pas complètement votre chien.

3.   N'UTILISEZ PAS de glace, ni d'eau glacée ! Un froid extrême peut provoquer la constriction des vaisseaux sanguins, ce qui empêcherait le corps de refroidir en profondeur et entraînerait en fait une nouvelle hausse de température. En outre, un refroidissement excessif peut causer une hypothermie et donc des problèmes supplémentaires. Arrêtez le refroidissement lorsque la température corporelle de votre chien atteint 39,44°C (103°F).

4.   Proposez de l'eau fraîche à votre chien, mais ne lui placez pas d'eau de force dans la gueule.

5.   Consultez votre vétérinaire immédiatement – même si votre chien a l'air de se sentir mieux. Des dommages internes peuvent ne pas apparaître à l'œil nu; un examen médical est donc nécessaire (et des examens complémentaires peuvent être conseillés). Pendant la consultation vétérinaire, appliquer de l'alcool au niveau des oreilles, des coussinets et de l'aine est un truc efficace pour faire baisser la température corporelle en toute sécurité.

6.   Veillez à ce que votre chien reste en mouvement.



La prévention est le meilleur traitement

•   Ne laissez JAMAIS votre chien seul dans votre voiture par temps chaud.

•   Évitez l'exercice excessif lorsqu'il fait chaud. A l'extérieur, préférez les zones ombragées.

•   Assurez-vous que votre chien ait de l'eau fraîche à sa disposition en permanence